Un skateur pro viré de son sponsor board pour des blagues racistes et des accusations de viol

0 Shares
0
0
0
E-Fise Montpellier

Johan Stuckey a été pris entre deux feux. d’un côté il aurait eu des propos racistes, blessants envers la communauté noire. Et de l’autre et en pleine libéralisation de la parole avec ME TOO. Ce mouvement qui a explosé en 2017 encourage la prise de parole de victimes ayant subi des agressions sexuelles. Cette libéralisation de la parole arrive dans le skate. Emily Lameland a témoigné sur Instagram à propos de Johan Stuckey qui a manipulé plusieurs filles et transmis de l’herpès à certaines d’entres elles.

En conséquence, son sponsor board WKND Skateboards a fait le choix de séparer de lui. Ils ont expliqué: “Johan Stuckey ne roule plus pour les planches à roulettes WKND. Nous ne tolérons pas son comportement, et nous sommes désolés d’avoir joué un rôle dans son activation.


Nous avons supprimé le rôti de la vidéo de Johan, car elle contenait des blagues centrées sur des comportements que nous ne soutenons pas, et surtout maintenant que ce nouveau contexte a été porté à notre attention. Ces blagues étaient blessantes et insensibles aux victimes. Nous prenons nos responsabilités et nous nous excusons de lui avoir donné une plateforme. WKND en tant que famille souhaite seulement promouvoir la positivité dans le skateboard et le monde en général.”


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like