Dans un interview Mark Suciu revient sur le titre de SOTY qui lui avait échappé face à Milton Martinez

0 Shares
11
0
0

Comme il l’avait annoncé dans un interview lâché il y a quelques semaines, Mark Suciu avait avoué travaillé sur plusieurs parts pour pouvoir atteindre son objectif de SOTY. C’est finalement Milton Martinez qui avait remporté le prix…Un choix qui fait encore débat. Mark revient sur le choix de Milton et est plutôt bon joueur.

Qu’est-ce que c’est le SOTY pour toi ?


Je ne sais pas, mec. Il y a juste quelque chose au fond de moi qui aimerait que ça se réalise. Je ne sais pas vraiment comment l’exprimer.

Honnêtement, et cela n’explique pas de tout, mais on m’a dit en 2013 que si je n’étais pas allé à l’école, j’aurais pu être skateur de l’année. Et à l’époque, entendre cela me faisait tellement chier. Je trouvais que c’était tellement stupide. Je comprends pourquoi on disait ça maintenant, c’était en fait logique… Parce qu’il y a tellement de choses à planifier pour le SOTY. Vous devez faire des choses et être ouvert aux voyages afin de rester visible. Des parts doivent être tournées avec tous vos sponsors. C’est vraiment beaucoup de travail. Même après avoir gagné, il y a encore des obligations à remplir. C’est essentiellement ce qui m’a été dit, je ne comprenais pas tout simplement à l’époque. Je l’ai compris ainsi, ils pensaient que je n’étais pas assez dévoué au skate parce que je suivais des cours en parallèle.  Comme si je ne le méritais pas.

Donc ce feu brûle toujours en toi assurément ? Je dois te demander, quelles ont été tes pensées en voyant la part de de Milton pour la première fois? Et comment peut-on même vous comparer tous les deux?

J’avais entendu parler du kickflip avant la sortie de la part. Et le voir e couverture du mag Thrasher était cool, c’est évidemment un truc tellement dure à faire. La part est tout simplement incroyable. Je ne m’attendais pas à ce que la part me touche autant. La façon dont il roule et sa casquette qui tombe, il ne prend même pas la peine de l’attraper. C’est tout simplement magnifique, tu vois ? Tellement ouf.

… Je dois dire que la course au SOTY m’a tellement revigoré sur le plan personnel, ce qui a été vraiment cool. Mais cela m’a aussi rendu compétitif d’une manière qui me gêne vraiment. Parce que, comme tu l’as dit, comment comparez-vous notre manière de skate ? Tu ne peux pas. N’essaie même pas.

C’est égoïste, mais ayant déjà fait face à l’épuisement professionnel, est-ce peut-être mieux que tu ne l’ai pas gagné ?

(rires) Dans l’ensemble, SOTY a été une bonne chose pour moi. J’ai l’impression qu’après avoir quitté l’école, j’avais besoin d’avoir une direction claire. Il ne s’agissait pas juste d’aller skater pour moi. Je dois me fixer des objectifs et travailler pour les accomplir. Parce que c’est difficile filer parts après parts. Tout commence à se mélanger.

SOTY a été une bonne chose pour cette année, mais tout ce que j’ai publié a pris plus d’un an. Donc, si je comprends bien, je ne pourrai probablement pas réessayer l’année prochaine. Je devrais reporter d’un an, ce qui signifierait, consacrer encore deux ans à essayer d’atteindre ce même objectif sur lequel je suis devenu étrangement compétitif. Ce serait un peu compliqué. 

La suite de l’interview est disponible ici.


2 comments
  1. damned les gars, merci google translate ! Soit en anglais, soit en français bien traduis mais là c’est pas tres pro !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like