Leticia Bufoni se prépare pour les JO et annonce ses ambitions

9 Shares
9
0
0

Leticia Bufoni a lâché un interview au magazine Sport IllustratedElle y a dévoilé quelques informations intéressantes notamment à propos de sa préparation mais aussi ses ambitions. Retour sur ses meilleurs passages.

A quelle fréquence te blesses-tu ?


LB: Cela dépend plus du calendrier. Si mon emploi du temps est très chargé avec plus de compétitions, bien sûr, je skate davantage, je m’entraîne davantage et je risque plus, donc je suis plus blessé. L’année dernière, j’ai eu quelques blessures, graves. Ou si je ne fais que skater, comme en ce moment et que je n’essaye rien de fort, je ne filme pas dans la rue. En ce moment, mon corps est à 100%. J’ai aussi fait une longue pause. Au début de la quarantaine, je skatais juste dans mon jardin. Cela m’a donc donné le temps de vraiment prendre soin de mon corps et de me reposer.

LR: Sur quoi te concentres-tu pour l’année prochaine ?

LB: En ce moment, je me concentre beaucoup sur le skate et le fait de ne pas me blesser. C’est mon objectif. Parce que si tu te blesses, tu ne peux rien faire. Je me concentre donc sur cela en ce moment: ne pas repousser les limites, ne pas essayer quoi que ce soit de trop difficile. S’entraîner tous les jours, faire en sorte que  mon corps soit à 100% prêt. Parce que cette saison va commencer en janvier et elle ne s’arrêtera pas avant les Jeux olympiques. Ton corps doit être à 100%.

[…]

LR: Tu as mentionné quelques repas là-dedans. Que manges-tu en une journée?

LB: Le matin, je prépare toujours du gruau -préparation de grains de céréales dégermés-, de la banane et du granola. Et puis après l’entraînement, je prends des protéines végétaliennes. Et puis je rentre à la maison et je mange du tofu, du riz, des haricots, de la salade. Je ne mange ni viande ni poulet, donc je fais beaucoup de tofu, Impossible Burger, Beyond Meat. Je fais beaucoup de plats à la brésilienne, c’est-à-dire du riz, des haricots et de la salade.

LB: Ou te vois tu l’année prochaine ?

LB: Dans un an, j’espère que je vais m’asseoir chez moi avec ma médaille olympique. Mon objectif en ce moment est de me rendre aux Jeux olympiques, de faire partie de l’équipe et, bien sûr, si j’y arrive, je veux une médaille. Ce serait le rêve d’une vie. Je suis vraiment excitée. J’ai hâte. Je veux concourir à nouveau et je veux déjà être à Tokyo.

L’interview est à retrouver dans son intégralité sur le site Sport Illustrated.


Laisser un commentaire

You May Also Like