Découvrez de quelle manière Zered Bassett s’est fait virer de Zoo York, DVS et Red Bull

Zered Bassett est revenu sur une période compliquée de sa carrière de skate dans le magazine Skateboard Story Dans un tiercé gagnant il a successivement été viré de Zoo York, DVS et Red Bull. Retour sur les détails de ses évictions.

Fin 2017 Zered explique que la situation du Zoo York  lui rongeait le moral et affectait sa manière de skater et cela le rendait très malheureux. Même si il avait des grandes envies de départ, les gérants l’ont tout de même convaincu de rester en lui offrant un meilleur salaire. Malheureusement ou heureusement pour lui, ce nouveau contrat ne lui est jamais parvenu et Zoo York a mis la clef sous la porte. Quelques mois plus tard, c’est DVS qui le lâche. Il raconte:

[powerkit_button size=”md” style=”primary” block=”false” url=”https://youtu.be/6_L-MDNtz6A” target=”_self” nofollow=”false”]
S’abonner à la chaîne YouTube La Skateboarderie
[/powerkit_button]

“Je traverse le pont de Williamsburg et je reçois un appel de Tim Gavin. Je me dis “oh merde, je n’entends jamais parler de Tim”. Donc c’est soit bon ou soit mauvais. J’étais en renégociation avec eux à l’époque. Je devais re-signer avec  à la fin du mois. Donc, je décroche et Tim me dit “mec, je suis vraiment désolé, on doit te libérer, nous vendons l’entreprise, et toutes les personne sous contrat sont libérées également parce que nous devons baisser les dépenses au plus bas pour vendre. “

Pour Red Bull, Zered raconte que dans sa dernière année de contrat, il signe un nouveau contrat mais deux jours plus tard, la marque de boisson énergisante lui annonce qu’elle ne peut plus payer ce contrat et qu’il doit signer un autre contrat pour moins d’argent.  Il demande alors à ce que la marque ajoute une  année supplémentaire au contrat pour compenser la perte d’argent. Red Bull accepte et les deux parties partent sur un contrat de deux ans. Il explique:

Avance rapide jusqu’à la fin de la première année, ils m’invitent à dîner. en est en décembre. Nous sommes donc assis là et un gars de Red Bull me dit qu’ils ne peuvent plus me payer après la fin de l’année. Donc, je me dis en fait vous m’aviez fait signer un contrat de deux ans juste pour que je m’engage et que je me sente bien, alors que vous saviez que vous ne n’alliez pas me payer la dernière année.  Je me suis simplement levé et jeté ma casquette (Red Bull)  sur la table et j’ai dit merci pour tout, je suis sorti. Et ils m’ont dit “tu ne veux pas rester et manger ton repas?”. Parce que le repas n’est pas encore arrivé. Et je me disais: qu’est-ce que je fais? Rester ici pour le dernier diner ? Non, merci. Et j’ai jeté ma casquette sur la table.

C’était un geste fort de Zered Bassett parce que la casquette Red Bull est un élément que la marque pousse fortement. C’est inscrit dans le contrat ! Sachez en tout cas que le skateur a bien rebondi, il roule actuellement avec les gars de Alltimers et il devrait figurer dans le gros edit à venir. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview juste ici.

JT DU SKATE #24: Une maison à vendre avec un bowl dans le salon, les skateurs de Venice Beach ont décidé de skater le park malgré le sable + Toutes l’actu Mercato Skatewear, le Top Trick spécial abonnés et les principales vidéos de skate sorties cette semaine.

Laisser un commentaire

You May Also Like