À propos de À propos

À propos de À propos

1 Shares
5
0
1

Sah quel plaisir de lire les quelques lignes salées que m’a consacré À propos. En lisant ce texte en toute sincérité, j’ai ri jaune puis je me suis juste marré. Je l’ai fait lire à ma tante, elle a ri aussi et elle m’a dit “Aaah l’homme là est surmené”. Elle a même proposé de te préparer un bon mafé pour te calmer. Mais spoiler alert elle cuisine mal. Pas sûr que t’en sortes indemne.

A propos énumère des évidences concernant La Skateboarderie. Oui j’utilise les réseaux sociaux comme porte d’entrée pour mettre en avant le site et le contenu. Bienvenu en 2021 le frère. Les likes, les abonnements sont des éléments à prendre en compte. Il n’est pas nécessaire de faire une école de journaliste pour réaliser cela. À propos tance les réseaux mais y est aussi présent avec des posts réguliers sur insta et des interviews konbinesques. Passons.

Oui La Skateboarderie rassemble le contenu d’autres médias. Normal je fais de l’actu mais pas que. Beau constat. Je reconnais là, l’œil acéré du journaliste qui a bien roulé sa bosse. Si À propos avait fait son travail de “journaliste” correctement, sans mauvaise foi, il n’aurait pas omis que je propose également des interviews parfois écrit parfois en vidéo (avec JJP, Laurent, Noah,  Molinier, et d’autres personnalités du skate à venir) , dans mes JT, j’ai débunké une fake news qui a couru sur l’interdiction de skate au Dôme, je parle de problématiques liées au partage de l’espace entre riverains et skateurs, je parle du désinvestissement de Nike chez les retailers, chiffres à l’appui..etc. Et il arrive aussi que des news que je sors en premier soient reprises par les Berrics ou Jenkem.

“Je fais le jeux des marques” mais le S c’est parce que ça m’a toujours intéressé alors j’en parle avec passion. Je suis curieux de connaitre les coulisses, les mouvements de skateurs d’une marque à une autre. Que ça plaise aux marques tant mieux, que je monétise un jour mon contenu ? Lets gooo. À propos n’accueillait pas il n’y a pas longtemps encore des annonceurs ?

À Propos me fait penser à un skateur local qui refuse de partager son park et tente des taper des loopings 3-6 pirouettes fraise tagada en face des arrivants pour les impressionner. Moi je vois une majorette en face de moi. Tu devrais plutôt me contacter, discuter, conseiller. Ce n’est pas ça la famille du skate? Mais non l’art de talk shiter, pour ne rien dire n’est pas donné à tout le monde. ça fait OG, ça rappelle l’esprit soit disant “transgressif” du skate. J’ai hâte de voir ton prochain article. Je t’envoie de la force, bientôt le Pulitzer. En attendant tu peux venir à la maison manger un bon plat le crack.

1 comment
  1. Ça m’énerve aussi ces soi disants skaters qui ne partagent pas l’esprit de cette pratique, et ne pensent qu’à mettre à mal ceux qui veulent partager leur passion !

Laisser un commentaire

You May Also Like