À 68 ans, elle souhaite apprendre le shuvit pour lever des fonds pour la recherche sur le cancer

0 Shares
47
0
0

À 68 ans, Elaine Shallcross s’est donnée pour mission d’apprendre le skate et le shuvit afin de financer les recherches sur le cancer de l’université d’Aberdeen Development Trust. Mère et grand mère de deux petits enfants, Elaine a elle même été diagnostiquée d’un cancer du sein en 2018. Après avoir reçu un traitement adapté à son cancer, elle subit maintenant sa deuxième vague de chimiothérapie et se trouve sur la voie de la guérison.
Le cancer du sein touche 1 femme sur 8 en France. Une prise en charge en amont permet d’améliorer de manière très significative le pronostic. L’établissement qui suit Elaine effectue des recherches sur les biomarqueurs qui permettraient d’identifier les femmes à haut risque de développer un cancer du sein et de prévenir la croissance de tumeurs malignes grâce à une surveillance régulière et à une intervention précoce.

S’abonner à notre chaine Youtube

“Après avoir rendu visite à la professeure Valerie Speirs et avoir découvert son travail dans la recherche sur le cancer du sein à l’Université d’Aberdeen, j’étais ravie de savoir qu’un jour le cancer du sein sera une maladie à laquelle beaucoup d’autres survivront.”

Afin de remercier l’Université d’Aberdeen Development pour la recherche sur le cancer du sein et les soins médicaux qu’elle lui a apporté, Elaine souhaite aujourd’hui soutenir ces recherches en recueillant des dons. Pour ce faire, la sexagénaire s’est donnée une mission qui a retenu notre attention et forcer notre admiration: Apprendre le pop shuvit d’ici juillet 2020. Le tout sans avoir jamais skaté de sa vie. D’ici là, vous pouvez soutenir Elaine sur sa page Facebook, Instagram et participer à sa levée de fonds via Justgiving –Let’s pop shuvit over this cancer!– Si vous l’avez loupé, découvrez le groupe des mamies skateuses de Londres: The Very Old Skateboarder of London.

 


Laisser un commentaire