Top
Sebo Walker Lakai

Rachat, pression, mésentente: dans un interview Sebo Walker explique pourquoi il a quitté Lakai

Dans un long interview donné au magazine en ligne Parade World, Sebo Walker est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à quitter Lakai février 2018, peu de temps après le rachat de la marque (HUF compris) par le groupe japonnais TSI Holdings.

“Je ne veux pas cracher dans la soupe. Qitter Lakai a été une décision extrêmement difficile pour moi. J’étais à Lakai depuis près de 10 ans – c’était mon premier gros sponsor et un facteur déterminant dans la façon dont je suis devenu professionnel. Je dois  beaucoup à Rick Howk et Mike Carroll et je suis très reconnaissant pour tout ce qu’ils ont fait pour moi durant la période où j’étais là-bas.

Ma décision de partir s’est basée sur le fait que je sentais que je m’éloignais de l’entreprise. Ils avaient été achetés , j’ai vu beaucoup d’amis se faire virer ou démissionner, les rideurs de la team étaient traités différemment  selon les préférences du Team Manager.  John Sciano et Daniel Espinoza ont reçu des ultimatums qui, à mon avis, n’étaient pas justes et cela a radicalement changé leur carrière. Je n’étais pas d’accord avec la vision qui provenait du Team Manager.

Dans un interview Sebo Walker revient sur les raisons qui l'ont poussé à quitter Lakai

Je n’étais pas apprécié à ma juste valeur en tant que team rideur, il y avait un manque de communication et des désaccords profonds  entre le TM et le filmeur. Les voyages s’effectuaient par clan,  les rideurs étaient de mauvaise humeur et la négativité régnait. ça s’est répercuté dans la vidéo. J’ai été menacé : soit je signais un nouveau contrat ou soit j’étais complètement retiré de la vidéo. Je ne pouvais pas y croire. Une vidéo sur laquelle j’avais travaillé si dur pendant 4 ans. C’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Bien que j’aie signé pour être dans la vidéo, peu de temps après, j’ai rompu le contrat et y ai mis fin. Je pense que ça aurait été malhonnête si j’étais resté et cela n’aurait pas vraiment été représentatif de ma carrière là-bas. Certaines de mes meilleures années de  skate ont été avec Lakai et j’y repense de façon très positive. Je ne sais pas si cela aurait été le cas si j’étais resté.”

La suite de son interview est disponible sur Parade World. Nous avions également eu la chance de pouvoir nous entretenir avec lui dans notre mag  avant son départ de Lakai. Vous pouvez lire cet interview À la rencontre de Sebo Walker .

Skateur, photographe, geek, community manager, j'ai créé La Skateboarderie en avril 2014.

laskateboarderie@live.fr

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.