Top
5 conseils pour créer son Skate shop by Play Skateshop

5 conseils pour créer son Skate shop by Play Skateshop

Vous rêvez de créer un jour créer votre propre magasin de skate ? Et bien voici 5 conseils qui vous permetront de réaliser votre projet. Pour obtenir ces conseils, on s’est adressé à Play Skateshop, un shop local de Béziers. Ils ont offert ces quelques conseils précieux.

1.Trouver un local

En premier lieu, il faut trouver un local bien placé. Le meilleur emplacement est dans une rue piétonne. Plus il y a de passage, plus tu auras un maximum de visibilité. De nombreuses solutions s’offrent à vous en matière de recherche comme le bouche à oreille ou en repérant par soi-même les éventuels locaux vides ou abandonnés ou en demandant l’avis de voisins. vous pouvez également consulter  les petites annonces ou les agences immobilières.

Avant de prendre ce local, il est important de bien calculer toutes les charges afin de ne pas exploser son budget en une seconde (loyers, frais de fonctionnement, charges diverses). Un bon emplacement peut coûter cher niveau loyer mais peut potentiellement générer un chiffre d’affaires important.

Autre critère important c’est bien choisir son local commercial. Vous devez penser à l’espace de stockage, l’agencement et l’accès au lieu par le public.

En France, nous avons la chance d’avoir à disposition la CCI (Chambre du commerce et de l’industrie) qui vous donnera des conseils et des infos sur les locaux disponibles ainsi que toutes les procédures pour créer votre société.

2.Disposer d’un budget

On ne se lance pas comme ça dans cette aventure. On fait d’abord un point sur sa trésorerie. Et oui, le matos ne va pas tomber du ciel ! Pour commencer, il faut disposer d’au moins 20 000€ (voir plus), pour ne pas être bloqué dans ses choix. Votre budget devra couvrir l’acquisition de votre premier stock de matériel, le paiement du droit au bail, les frais d’ouverture de compteurs (eau, électricité, gaz, internet), la caution et dépôt de garantie, les frais de notaire pour la signature du bail, les éventuels travaux d’aménagements intérieur et de déco.

Le budget nécessaire pour ouvrir son shop est en réalité très variable, en fonction du lieu et des travaux à effectuer. Dans tous les cas, il vous faudra un apport financier. Mais ne vous inquiétez pas si vos économies ne suffisent pas, des crédits à bons taux sont proposés pour les entrepreneurs qui se lancent.

3.Préparer une bonne communication et se lancer sur Internet

Il est important de créer son site internet ! Sachez que ça représente environ 1/4 des ventes, voir plus si vous vous débrouillez bien en communication. Vous l’aurez compris,votre activité en ligne fonctionnera en complément de votre shop physique.Il y a bien évidemment beaucoup de concurrence sur internet, mais soyez malin et original afin de tirer votre épingle du jeu.

Pour créer un site de ventes en ligne vous avez deux possibilités: le créer vous-même ou faire appel à un prestataire extérieur. Les deux sont possibles et vont  dépendre votre budget. Si vous pensez faire la boutique vous-même, sachez que toutes les ressources nécessaires sont en ligne et souvent gratuites: tutoriaux, modèles de sites, plugin, etc..

Pour créer votre site vous allez avoir besoin de  photos des produits, un descriptif, des packagings pour envoyer vos colis, un nom de domaine que vous aurez mûrement choisi, un hébergeur et un outil (CMS ou Content Management System) qui va vous permettre de concevoir un site. Il en existe une dizaine sur le marché en formule gratuite ou en payant comme Mangento, Prestashop, WordPress (et son plugin Woocommerce, etc..).

N’oubliez pas d’utiliser les réseaux sociaux, Facebook et Instagram en tête, sont les deux principales plateformes sociales où vous devez être présent.

4 Trouver des fournisseurs

Idem que la trésorerie, ils ne tomberont pas du ciel. Identifier les bons fournisseurs est souvent d’une importance capitale pour la réussite de son entreprise. Vous pouvez les trouver via internet. V7 l’un des principaux fournisseurs de matos de skate dispose d’un site web v7distribution.com à travers lequel vous pouvez aisément les contacter. Les salons de glisse sont aussi une bonne occasion de rencontrer des fournisseurs IRL et commencer à établir une relation de confiance.

Pour identifier les bons fournisseurs, il vous faut prendre en compte la qualité des produits, les prix, les conditions d’obtention des produits (délais de livraison, mode de livraison, et..), les risques de l’approvisionnement (rupture de stock, et..) et les conditions de paiement (avant ou après la livraison).

Petite astuce n’hésitez pas à aller voir ce que fait la concu: rendez-vous chez vos concurrents, analysez leur offre, relevez les caractéristiques des produits vendus et essayez d’obtenir des précisions sur les fournisseurs.

5.Proposer un service client

Vous êtes prêt ? Mais avez-vous pensez à votre côté vendeur ? La différence avec un site internet, c’est que dans votre boutique physique, il va falloir proposer du service client mais en direct, pas le droit à l’erreur : conseils, montage du matos, SAV. Il faut aussi faire attention à sa comptabilité, ne pas confondre chiffre d’affaires et bénéfices… Et oui, ce n’est pas si facile.

Les prix ne se font pas tout seul, pleins de choses rentrent en compte dedans. Par exemple, quand tu achètes un produit 10€, il faudra au moins que tu le vendes 20€ puisque tu seras déjà prélevé de 20% de TVA, 10% de frais de fonctionnement et de charges […], en gros, il te restera environ 20% de bénéfices sur ce produit. On a donc qu’un conseil à te donner… Sois motivé, accroche toi et surtout RESTE PASSIONNÉ !

Suivez Play SkateShop :

Skateur, photographe, geek, community manager, j'ai créé La Skateboarderie en avril 2014.

laskateboarderie@live.fr

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.