Top

Top 5 des pires skateparks français en 2018 by Jackspots

La Skateboarderie et Jackspots.fr s’associent pour vous faire découvrir les pires skateparks français. Découvrez ci-dessous un top 5, préparé par Jackspots. Accrochez-vous, ça va faire un peu mal.

 

Il n’y a pas longtemps je vous avais demandé sur Insta (@jackspots) quels étaient les pires parks que vous aviez ridés jusqu’ici. Vous m’avez envoyé des horreurs, j’ai un peu pleuré. Même si en France on tend aujourd’hui à proposer des parks un peu plus intéressants et à s’éloigner petit à petit des modules qui deviennent obsolètes en 5 ans, on risque de voir des bouses un peu partout pendant encore un moment.

Du coup, on a un peu creusé, et on a décidé de vous proposer un aperçu des pires spots français actuels.

Attention, on n’a même pas cherché à prendre en compte les parks impraticables à cause de leur état, ou ceux qui sont incomplets parce qu’on a enlevé des modules.

Ici, on parle bien des spots qui, dès le départ, étaient déjà prévus pour être, officiellement, des bouses. Et ça décoiffe.

 

1 – Ris Orangis

Comment vous dire. Même en tournant dans tous les sens, on n’arrive pas à comprendre comment se ride ce park. Et si par miracle vous trouviez finalement une line, le sol rugueux vous rappelera de toute façon que non, il ne faut pas rester là…

>> Lien vers le spot

 

2 – Armentières

J’avais tellement kiffé ce spot.
Par pour sa qualité de skatepark, mais un peu comme quand tu kiffes une oeuvre complètement absurde, en te demandant “comment le type a pu penser à ça”‘.
Ici, on a l’impression que les modules ont été placés de manière à ce qu’on ne puisse pas les utiliser.
Essayez d’imaginer des lines à partir de la photo, ce n’est pas possible. Sauf si vous avez prévu votre réception dans l’herbe…

>> Lien vers le spot

3 – Créon

Ici, ce ne sont pas tellement les lines qui posent problème, parce que là pour le coup la ligne, on la voit bien.
Voici probablement le skatepark le moins large que j’ai jamais vu. J’aime imaginer les installateurs se dire “mais si mais si, avec des modules pas trop larges, ça passe !”.

Eh Créon, à quand le terrain de foot sur une piste cyclable?

>> Lien vers le spot

 

4 – Moutiers

Après la grande mode des skateparks sur les parkings, on innove à Moutiers en l’installant directement sur une piste d’athlétisme. On aurait aimé que ce soit un clin d’oeil aux JO 2020, malheureusement ça n’a rien à voir…
Quand on parle de skatepark, on est sympa. Ce module est haut, les plans inclinés sont raides et les courbes pas du tout. On ne sait pas comment s’en dépatouiller.
Un skatepark plus classique a été installé à 500m, de quoi vous permettre de venir contempler cette œuvre, à défaut de la rider…

>> Lien vers le spot

5 – Pech David

Bon, le skatepark de Pech David (Toulouse), c’est un peu spécial.
Aujourd’hui il est assez classique dans sa construction, mais avec une particularité tout de même : tous les modules sont raides comme l’enfer.
Mais s’il fait partie de ce top, c’est parce qu’à l’origine c’était pire. La pyramide que vous voyez ci-dessus déjà très costaud est une seconde version ! La première fait froid dans le dos… :

 

Vous comprendrez qu’avec un historique pareil, on ne pouvait pas s’en passer ici….

>> Lien vers le spot

En Bonus (mentions honorables)

 

>> Paris – Chevaleret

Les parisiens, vous le connaissez ce spot.
Pour faire du curb ça passe. Pour faire tout le reste, non.
Des 2 côtés, les courbes mènent directement dans les rembardes ! Et c’est con, parce qu’en mettant simplement une courbe de chaque côté (la logique aurait voulu que ce soit le cas…), il ne serait sûrement pas retrouvé dans cet article.

Là aussi il s’agit d’une seconde version, mais pas de chance, elle est pire que la première. (loin d’être incroyable pour autant, mais qui restait plus standard…)

>> Lien vers le spot

>> Aubagne

Sûrement le bowl le plus mal fait que j’ai pu rider (fais pas le main Saint-Ouen, tu es sûrement juste derrière)
Les courbes sont dramatiques, mais vraiment. La raquette centrale est digne de Pech David, et les lignes sont introuvables en dehors de la partie spine.
Le spine lui-même est hyper chaud à prendre puisqu’on ne sait pas vraiment comme chopper de la vitesse, entre les courbes trop ou pas assez raides.

Aubagne, c’est à côté de Marseille.
Un peu comme si, à moins d’une heure du bowl du Prado, ils avaient voulu créer sa version râtée…

>> Lien vers le spot

 

Pour d’autres articles sur les skateparks de France, n’hésitez pas à checker Jackspots ! 😉
Tibo
http://www.jackspots.fr/
Instagram : @Jackspots
Facebook: @Jackspotsfr

Skateur, photographe, geek, community manager, j'ai créé La Skateboarderie en avril 2014.

laskateboarderie@live.fr

Post a Comment