Top
he Berrics x Hypebeast

Hypebeast rachète 51% du capital des Berrics

Si vous êtes passés à côté de la news, sachez qu’il y a un peu plus d’un mois The Berrics, la société fondée par Eric Koston et Steve Berra, a vendu 51% de ses parts à Hypebeast (site leader dans la culture, la mode et le hip hop) pour un montant de 750 000 $. L’objectif des deux entreprises est de développer  la visibilité du skateboard au delà de la communauté skate grâce à un projet commun : The Berrics Company. Steve Berra a déclaré à ce sujet: “Le skateboard devrait être pour tout le monde. Pourquoi ne  pas développer ce sport et construire une communauté plus grande et plus forte à travers le monde?”

Hypebeast n’a absolument rien à voir avec le skate. Mais leur but n’est pas d’essayer d’intervenir dans la ligne éditoriale du site. Le fondateur de Hypebeast, Kevin Ma, a déclaré ceci à propos de l’acquisition: «Je ne sais pas vraiment ce qui se passe dans le monde du skate, alors nous n’allons pas essayer de changer les choses. Nous voulons le garder aussi authentique que possible. ” Voilà qui est très sage de sa part…Cependant avec cet appui financier, pas sûr que cette déclaration tienne bien longtemps.

Suite à ce rachat certains n’ont pas tardé à attaquer The Berrics. Le premier à dégainer est Metro Skateboarding. Dans une de leur vidéo postée sur insta (à voir en dessous), on voit un skateur skater dans le park des Berrics, en légende on peut lire: Shay Sandiford dans les bureaux de Hypebeast. Puis plus loins dans les commentaires Metro a jouté : “Hypebeast a acheté The Berrics, alors j’appelle les choses par leur nom.” 
Steve Berra a aussi tôt répondu en affirmant qu’il ne s’agissait pas d’un rachat. Il explique grosso modo que Metro devrait plutôt s’occuper de ses oignons. Metro Skateboarding est en effet payé par Thrasher pour réaliser leur vidéo Skateline (Jt du skate)  diffusée chaque semaine sur Youtube entre autre.

Le rachat des Berrics est finalement assez logique. Steve Berra et Eric Koston ont beaucoup d’ambition et les deux fondateurs qui jusqu’à présent s’occupaient de toute la partie gestion de la société (négociations des crédits, comptabilité, etc..) ont envie de conssacrer un peu plus de leur temps à créer plutot que gérer. Après tout Transworld appartient à une grande sociétés (rachat par Time Warnner puis grind Media) depuis près de deux décennies, et des dizaines de personnes ont été mises en place pour mener à bien ces tâches.

Skateur, photographe, geek, community manager, j'ai créé La Skateboarderie en avril 2014.

laskateboarderie@live.fr

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.