L'actualité de la glisse

Un skate écolo pour sauver les océans ?

décembre 18, 2014

Ils recyclent des filets de pêche pour en faire des skate écolo…

Moins il y aura de pollution, plus les algues respireront facilement.
Bureo fabrique une gamme unique de skates durables. Ces boards sont fabriquées au Chili grâce à l’initiative de l’équipe, « Net Positiva », le premier programme de collecte et de recyclage des filets de pêche du Chili. Bureo permet aux consommateurs soucieux de l’environnement de soutenir le développement du recyclage et de l’emploi pour les habitants locaux.

Le nom « Bureo » vient de la langue des Mapuches et signifie « Les vagues ». Choisi en l’honneur du peuple chilien, ce nom représente notre mission. Tout comme les vagues qui proviennent d’une perturbation du vent à la surface de l’océan, Bureo commence avec un petit changement dans un océan de plastique. À travers le temps et avec de l’énergie, les vagues de Bureo vont développer la force nécessaire pour provoquer un véritable changement.

L’équipe de Bureo Skateboard a donc trouvé l’idée de mettre au point les skate les plus respectueux de l’environnement. Les filets de pêche étant abandonnés en grande quantité dans les océans, ils représentent environ 10 % de la pollution plastique des eaux. Ainsi, ces planches permettraient de réduire ce chiffre et de ce fait la quantité de polluants dans la mer.
Ce projet de transformer les filets de pêche usagers en boards au design attrayant (en forme de poisson) a été soutenu par Patagonia dans le cadre d’une de leur campagne. Celle-ci vise à donner un coup de main aux start-up dont le projet a un effet positif sur l’environnement.


Cette board connait un franc succès, elle attire les nombreux riders éco-conscients. Le petit plus c’est qu’elle est livrée avec un petit cadenas qui permet de l’emmener partout avec soi sans crainte de se la faire voler.

Les planches Bureo sont disponibles sur shop.bureoskateboards.com pour environ 120 euros. Certains diront que c’est un peu cher mais quand on regarde le prix des cruiser, on peut bien mettre 20€ de plus pour l’environnement 🙂

Une petite vidéo qui vous explique (en anglais…) la démarche de ce beau projet:

You Might Also Like

Laisser un commentaire